Clins d'Oeil

Quelques mots

Bonjour,

Si mon travail vous intéresse et si vous souhaitez me contacter, n'hésitez pas à laisser un message sur bookfoto ou faites le au 09 51 09 97 16 ou 06 78 01 05 55, ou annakhine@free.fr

Enfin, pensez à la page "liens" pour voir mes passions, les copains ainsi que les sites de mes modèles et le contact d'Elodie Greffier, jeune maquilleuse talentueuse de Toulouse.

 

à bientôt.

Voici un petit texte que j'ai écrit pour une expo au mois de Juin 2006, sans prétention.

Pour ceux qui prennent les peintres pour des artistes a priori et les photographes pour des voyeurs.

                                             LA PHOTOGRAPHIE FAIT PEUR !

Qui ne l’a pas entrepris ne peut s’imaginer la difficulté de photographier l’Autre. L’acte ne peut être gratuit. Parce qu’il y a son regard, qu’il faut l'affronter de plein front, parce qu’il y a le regard des autres, plein d’a priori, qui s’écrase sur vous, avant même toute tentative d’explication.

D’ailleurs, tout ça ne s’explique pas. Tout ça est trop long à expliquer.

Pourquoi l’Autre s’est donné au regard de l’Autre, Pourquoi ont-ils tenu à montrer ce partage, sans peur du regard des autres ? Demandez leur.

Et pourquoi encore des corps parfois dénudés ? Alors qu’il n’y a ni bagnole, ni yaourts à vendre ? Un corps nu… un visage nu… L’être est d’abord nu… le vrai… celui qui ne se cache plus et n’affiche rien que lui-même. Pourquoi des corps nus ? Demandez le à Cro-Magnon, aux sculpteurs de l’Antiquité, aux peintres de la Renaissance, à ceux d’après, et ceux d’après vous encore. Laissez vous les rencontrer.

La Photographie fait peur parce qu’elle rappelle directement la réalité. Pourtant l’on peut réaliser un dessin ou une peinture ultra-réaliste et une photo floue ou quasiment impressionniste.

Ne vous trompez pas. Une photo, pas plus qu’une peinture ou un dessin, ne correspond exactement à la réalité. La réalité que vous voyez n’existe plus. La fraction de seconde est passée. A jamais. C’est bien d’une vision subjective de l’auteur qu'il s’agit.

Gillian Diez, Juin 2006.

Gillian Diez Photographies

Book réalisé sur BookFoto